Country - Report - France - FR

Country Report de L’Enseignement de la Langue

Hongroise, Education des Adultes et des Minorités

en France (FR)

Présenté par l‘Association Pour Une Ecole Hongroise

Il y avait déjà beaucoup de hongrois qui vivaient en France, mais les premières communautés de Hongrois ont été établies par l'arrivée des immigrants politiques après la Deuxième Guerre mondiale et après la Révolution hongroise 1956. Bien que, ce soit le 20e siècle qui a marqué leur arrivée principale dans l'Hexagone, le besoin d'apprendre et d’enseigner le hongrois a surgi un siècle plus tôt.

En France le tout premier livre de grammaire hongrois a été publié par János Eiben en 1843. Il a été suivi par l'Études sur la langue magyare de Edme-Léon Fauvin en 1870. L’orientaliste, Károly Újfalvy, a non seulement publié le premier livre hongrois de littérature basé sur des chansons folkloriques hongroises à l'oeuvre littéraire contemporaine (en 1872), mais il est devenu un missionnaire de la culture, de la littérature et de la langue hongroises à Paris. Dans l'Éléments de grammaire magyare (1876) il a montré l'origine Finno-ougrienne de la langue. Au début du 20e siècle, Ignác Kont a édité la Petite Grammaire hongroise en 1908, puis un Français, le Professeur Aurélien Sauvageot a commencé à donner les premières cours hongrois à l'Institut de Langues Orientales. Il a largement contribué à renforcer l'importance de la langue et de la culture hongroises en France, notamment par son travail considérable à l'Institut des Langues Orientales. Néanmoins, à la Sorbonne, la Faculté de hongrois n'a toujours pas été créée.

Quant à la compréhension complète du système éducatif français, une immersion générale dans la culture française est exigée. La France dispose d’écoles publiques, gérées par l’Etat, et d’écoles privées, de tous niveaux. Les normes d'éducation sont généralement élevées. Il y a des écoles publiques avec des programmes bilingues ('les Sections Internationales’), mais dans la plupart des cas, l'enseignement bilingue n’est disponible que

dans les écoles privées. La philosophie éducative française accentue : l'autorité de l'enseignant, la compétition individuelle et des niveaux académiques généralement élevés.

L’école maternelle est facultative, elle accepte les enfants dès l'âge de deux ans. La scolarité est gratuite et obligatoire à partir de l'âge de six ans jusqu’ à seize ans. Pour les Écoles Primaires, il a été proposé que les langues étrangères, soient introduites. Des écoles régionales peuvent aussi enseigner des langues régionales comme le Breton ou le Corse. Il y a 23 langues étrangères représentées dans les écoles. En France l'enseignement du hongrois au niveau maternel et primaire est principalement organisé par les associations. En Ile-de-France ce sont l'Institut Hongrois de Paris, l’Association pour une École hongroise, l'Association bilingue Nos Petits Magyars et la Mission Catholique hongroise à Paris. Les enseignants de langue maternelle hongroise assurent les cours en apportant leurs formations pédagogiques variées. Les programmes sont basés sur ceux de L’Education Nationale de Hongrie.

Au Collège l’enseignement d’une langue étrangère est obligatoire dès l'âge de onze ans. Une deuxième langue étrangère est exigée à partir de l'âge de treize ans. Les études au Lycée se terminent par le Baccalauréat qui permet d’entrer à l'université. Il y a environ trente lycées français qui disposent d’une section internationale et européenne menant aux baccalauréats internationaux (OIB). Elles sont destinées d’un part à intégrer les étudiants étrangers et leur faciliter leur retour éventuel dans les lycées de leur pays d'origine et d’autre part à mieux intégrer des étudiants français dans un environnement européen multilingue. Le programme pour les sections internationales est établi conjointement par les responsables en France et dans le pays d'origine. Les programmes de la langue, la littérature, la géographie et l'histoire ajoutent le travail supplémentaire significatif sur un programme d'études déjà exigeant où l'aptitude scolastique complète de l’enfant détermine son succès. Ceux qui passent les tests de langue supplémentaires obtiennent le baccalauréat avec une mention de section européenne. L'Association pour une École hongroise travaille depuis des

années dans le but de fonder une section hongroise dans le Lycée International de Saint-Germain-en-Laye. Elle exprime clairement dans son slogan l’importance de l’apprentissage d’une nouvelle langue : "Un nouveau monde commence au seuil de chaque langue" (Dezső Kosztolányi).

Les plus prestigieux instituts de l’enseignement supérieur sont les grandes écoles d’ingénieur, de commerce, et d’administration. Etre diplômé de l'une d'elles est un billet au succès en France. Quant à l’enseignement supérieur de hongrois, il est assuré de nos jours par de nombreux instituts délivrant un diplôme universitaire français : - L’Institut national de Langues et des Civilisations Orientales, Paris III - Sorbonne Nouvelle Centre Interuniversitaire d'Etudes Hongroises, Université Michel de Montaigne - Bordeaux III, Université de Lille III, Université Jean Moulin-Lyon, Université Marc Bloch de Strasbourg, Université Nancy II et l'Université d'Angers.

L'enseignement de langues pour les adultes est disponible sous beaucoup de formes. La plus largement répandue est la formation continue destinée à d’améliorer la compétence des employés et des chômeurs. En France les termes de langue minoritaire ou de minorité nationale ne sont pas utilisés car tous les citoyens sont considérés français. L’administration française distingue les langues régionales, étrangères et d'immigrants. Les gens de tout âge, surtout ceux issus de l’immigration, doivent améliorer leur connaissance de leur langue maternelle ou de leur deuxième langue, si nécessaire par apprentissage. Les langues peuvent être des atouts pour s’en sortir sur le marché du travail. Le Conseil de l'Europe a adopté la Charte européenne sur les langues régionales et minoritaires en 1992, la France l'a signé en 1999. Pour assurer des chances égales pour chacun, la France développe sa propre politique de migration conformément à l'Union Européenne, visant à intégrer des migrants dans la société et rejetant leur assimilation.

Une langue doit être cultivée à l'intérieur d'une communauté. L’enseignement du hongrois aux adultes est moins répandu. Les cours de langue hongroise pour des adultes, aussi bien des conférences culturelles et artistiques avec des professionnels hongrois et français sont offerts par

l'Institut Hongrois de Paris et par les associations mentionnées par avant. Les portes sont ouvertes à chacun (d'entre vous) qui a besoin de l'assistance et l'encouragement dans l’apprentissage de et le développement du hongrois et pour ceux qui sont attirés par cette langue et culture.

Edité et traduit par O. King-Légrády, B. King et F. Boda

Resources:

-Farkas Mária PhD Marc Bloch Egyetem, Strasbourg This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

-http://www.expatica.com/fr/education/school/a-guide-to-the-french-education-system-945.html.

-http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/france-3politik_minorites.htm

 

 

 

France

EEF Logo

Photo Album

schulverein_logo.jpg